formation13pascher.fr

Dans la coulisse de la vie d’un expert-comptable

Il ne faut plus se mettre dans l’esprit que le travail d’un comptable est le pire des métiers qui soit, on joue à travers des chiffres, on falsifie les comptes, etc. Maintenant avec l’entrée de la digitalisation, le métier est très passionnant et il a beaucoup évolué. Voici en quelques lignes la vie d’un expert-comptable.

Dans les tripes d’un expert-comptable

La plupart des jeunes experts-comptables, on parle de jeunes de moins de trente ans qui sont déjà dans ce métier, en rêve de gérer leur propre entreprise. D’ailleurs, les experts-comptables sont tous des chefs d’entreprise. Au fait, le premier rôle de l’expert est d’accompagner les startups à réaliser son business plan. Il peut aussi conseiller des chefs d’entreprise à dresser au mieux ses écritures comptables, son bilan d’exercice, et tout ce qui se rattache à la trésorerie de l’entreprise. Mais d’un autre côté, il peut orienter le choix du statut juridique de l’entreprise et l’aider à affronter les situations qui nécessitent un éclaircissement de compte. C’est la vie tout entière d’une entreprise qui est entre les mains d’un expert-comptable. Alors, il est normal que dès le lycée, l’expert soit déjà fan des chiffres.

La formation à suivre pour devenir expert-comptable

C’est plutôt une formation classique, de DCG, le DSCG et le DEC. En une simple explication après le baccalauréat, on suit une formation de 3 ans à l’université pour obtenir DCG pour filière finance et comptabilité. Puis, on continue deux années afin d’obtenir le dscg à paris et encore trois années à travailler dans un cabinet d’expertise ou d’audit pour 3 ans. À ce stade, vous êtes apte à créer votre propre entreprise et à exercer à la fois l’expert-comptable qui a pour rôle majeur de vérifier la comptabilité d’une entreprise afin qu’il puisse déclarer ses impôts auprès de la contribution et passer à une nouvelle ligne de travail. Il faut du temps et de la patience pour travailler dans ce domaine, et puis, avoir un bon sens de relation humaine.

Sachez qu’en DCG, on peut déjà travailler en tant que conseiller d’entreprise, ou un comptable tout court.